L'hypocrite censure du sexe sur internet L'hypocrite censure du sexe sur internet


L'hypocrite censure du sexe sur internet Le nettoyage / censure de contenus indésirables de représentation du sexe a encore frappé, cette fois chez Tumblr : du déjà-vu ? Thèmes  :   Artistique  News  Nu  Photo  Sexe

Sommaire



Imprimez - Téléchargez - Partagez cet article




Au mois de décembre 2018, les utilisateurs de Tumblr ont eu une sacrée surprise : le site leur indiquait un changement de politique concernant la représentation de la nudité et des actes sexuels, que tout serait bientôt interdit.

Pour quelles raisons ? Quelles sont les implications ? Où il est question de censure sur internet...

© Patrick Gomme 17/12/2018
J’emmerde moi aussi la censure sur internet !

Les faits

Tumblr est une plateforme de blogs permettant de poster des images et de les partager, et avait depuis le début une politique de contenus qui permettait de poster des photos de son chien, de belles femmes ou hommes dénudés ou carrément de photos et vidéos plus porno.

J’étais moi-même abonné à certains blogs qui proposaient des photos, plus ou moins dénudées, mais nettement artistiques : je prends la peine de regarder régulièrement ce que font les autres photographes, cela peut me donner de l’inspiration. Et cela fait de toute façon du bien aux yeux pour celui qui sait apprécier la Beauté :)

Le revirement de Tumblr en décembre 2018 a surpris tout le monde, à commencer par les utilisateurs. Des pétitions ont vite vu le jour, des dizaines de milliers d’utilisateurs mécontents ont réagi.

© Unknown
Les internautes devaient-ils fermer leur gueule ?

Mais rien n’y a fait, et Tumblr a commencé son nettoyage à la date annoncée le 17 décembre 2018. Les photos identifiées comme contraires à la nouvelle politique sont retirées de la vue des utilisateurs, mais pas de ceux qui les ont posté, qui peuvent toujours les sauvegarder mais plus les partager.

Les utilisateurs ont commencé à s’organiser pour sortir de Tumblr, et migrer vers de meilleurs horizons. Certains y ont même vu une opportunité, et ont monté de toutes pièces de nouveaux sites internet pour accueillir les naufragés, ou produit des outils de migration pour telle ou telle autre plateforme. Les utilisateurs ont posté des milliers de contenus fustigeant la nouvelle politique de Tumblr.

© unknown
Inception ou censure ?

Aujourd’hui, mars 2019, Tumblr commence à ressentir les effets de cette migration : beaucoup moins d’utilisateurs, beaucoup de grogne, certains utilisateurs ont même trouvé des moyens ingénieux pour contourner les nouvelles règles, de manière souvent très cocasse. Beaucoup d’erreurs ont aussi été commises par les moteurs automatiques de Tumblr, qui ont par exemple censuré une photo de... Jésus sur sa croix (ben oui, on lui voit les tétons et il a les cheveux longs !)

© Marcel Gotlib
Jésus n’est pas content : on s’est trompé sur son sexe !

De l’obfuscation pernicieuse à la censure

Mais pourquoi une telle décision de la part de Tumblr, qui risque de mettre la clef sous la porte s’ils ne s’adaptent pas à la nouvelle situation qu’ils ont eux-même créée ?

En cherchant bien, on s’aperçoit qu’il y a eu un enchaînement de faits bien précis, que le malaise va bien au-delà de Tumblr.

La censure du sexe est généralisée sur internet

En 2013, Tumblr avait été racheté par Yahoo pour 1,1 milliards de dollars. Une obfuscation maligne et progressive avait alors été mise en place : les sites NSFW [« Not Safe For Work », ou en français « pas sûr pour le travail »] étaient secrètement taggés par les développeurs, et n’apparaissaient plus dans le moteur de recherche interne, et donc par rebond sur celui plus généraliste de Google. Ils représentaient alors 11,4% des blogs.

Une fonction pour tagger soi-même les contenus sensibles avait ensuite été mise en place, et donc les bloggers eux-mêmes participaient involontairement à leur propre mise hors visibilité. En 2017, un filtre « adulte » avait été mis en place pour filtrer les contenus indésirables. Il était soudainement devenu obligatoire par défaut pour tous en février 2018, mais désactivable.

En novembre 2018, l’application mobile Tumblr a mystérieusement disparu de l’App Store d’Apple, sans explication pendant des jours. Enfin, Tumblr a affiché une note indiquant qu’Apple avait banni l’application pour « contenus d’abus sexuels sur enfants », ou pornographie infantile.

De l’art ou du cochon ? A vous de juger.

Il faut savoir qu’une loi avait récemment été votée aux Etats-Unis, la FOSTA, pour tenter de lutter contre le trafic sexuel, prévoyant entre autre des pénalités pour les sites web hébergeant les contenus des individus visés - il faut aussi savoir que certains « travailleurs du sexe » utilisaient Tumblr pour leurs activités, et font partie eux aussi des naufragés.

Tumblr a donc réagi violemment, en bannissant TOUT contenu sexuellement explicite (y compris un innocent bout de sein, tout comme Facebook ou Instagram par exemple).


Ce qui me dérange dans cette histoire

Vous allez encore m’entendre grogner.

Tout cela pue le prétexte : on passe de la lutte contre la (détestable) pornographie enfantine à toute représentation d’attributs sexuels. La pudibonderie américaine a encore frappé.

Tumblr a tout bonnement saisi l’opportunité de bannir ce qui ne lui plaisait pas, un bon petit nettoyage de printemps, qui continue encore à l’heure où j’écris ces lignes (oui, il y a encore plein de contenus « illicites » sur Tumblr).

© Unknown
Vous avez la liberté de...

La manière de faire de Tumblr est tout aussi détestable : délais de prévenance très courts pour ses utilisateurs, stigmatisation, erreurs diverses, la suite logique d’une longue politique qui ne disait pas son nom.

Autre point, la représentation sexuelle. Tumblr a, comme ses concurrents/amis américains Facebook, Instagram et consorts, tout mis dans le même sac sans discernement. Pour moi il y a une différence entre la Vénus de Willendorf, une statue grecque, une belle peinture de nu artistique, une photo artistique d’un corps féminin, et la pornographie !!! La difficulté étant que chacun ne met pas la barre « pornographie » au même niveau : pour certains voir partiellement un sein dont on distingue l’aréole suffit (oooh mon dieu !), alors que pour d’autres c’est la suggestion ou représentation de l’acte sexuel qui compte.

Ensuite, il m’apparaît que c’est apparemment Apple qui a déclenché tout cela, pour « forcer » un concurrent à faire ce que celui-ci avait déjà à moitié engagé. Une entente en haut-lieu ? Peut-être.

La Venus de Willendorf avait été censurée en son temps par Facebook

Enfin, qui sont les perdants dans cette histoire ? Je plains les bloggers de Tumblr : les contenus vont migrer vers une multitude de sites concurrents à Tumblr, avides de recueillir des naufragés pour faire fructifier leurs propres affaires. Une communauté de facto éclatée. Et les simples utilisateurs n’appréciant pas la pornographie mais des contenus plus « soft » (comme moi), sont punis différemment. Bon, il reste DeviantArt, mais quand même...


Le mot final d’AbsurdePhoton

Et que se passe-t-il à présent ? La situation est (presque) revenue à la normale : Apple a remis l’application mobile Tumblr en ligne, Tumblr a commencé à purger son site des « indésirables », et les naufragés voguent vers d’autres horizons pour aller souiller de leur « pornographie » d’autre sites internet.

On peut se demander d’ailleurs si Tumblr va survivre à la fuite d’autant d’utilisateurs, qui se chiffre en centaines de milliers de blogs ? Ou était-ce un plan longuement prévu à l’avance ?

La fausse pudeur des chrétiens/américains est tellement hypocrite !

Quoi qu’il en soit, la grande gagnante est encore une fois la censure sur Internet, au nom de certains « bien-pensants », les mêmes qui vont hypocritement à l’église le dimanche avec les mains sales de la semaine.

Mon esprit libertaire en pleurerait presque si ce n’était aussi risible !

Vous comprendrez donc que j’ai fait le bon choix en hébergeant moi-même mes contenus : je ne dois de comptes à personne de cette manière et j’assume tous mes écrits et photos...


Ajoutez votre commentaire ici

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?





Imprimez - Téléchargez - Partagez cet article

Thèmes  :   Artistique  News  Nu  Photo  Sexe



© 2016-2019 AbsurdePhoton