Contact

Masse corporelle des femmes


Résumé - La masse corporelle (poids) est un souci permanent pour nombre de femmes. Quels sont les facteurs, et comment les influencer ? Thèmes  :  Beauté Corps Femme Formes Graisse IMC Morphologie Muscle Poids

Sommaire




Imprimez ou téléchargez cet article : 
Version imprimable de l'article  Version PDF de l'article

La masse corporelle ou plus communément « poids » est la mesure en kilogrammes (kg) du corps.

Répartition de la masse corporelle

Les différents tissus composant le corps humain ont des densités variables :

  • Os : la partie minérale des os est composée essentiellement de phosphate de calcium, et représente environ 70 % du poids de l’os sec. La partie périphérique est dense, dure et très résistante, alors que la partie centrale est spongieuse et riche en cellules conjonctives adipeuses et en éléments sanguins. La densité des os varie entre 1,105 et 1,8
  • Muscles : composés de cellules contractiles ou « fibres musculaires ». La densité du muscle est de l’ordre de 1,087
  • Graisse : semi-solide, elle est composée de lipides, et se situe sous la peau ou entoure certains organes comme les reins. Elle constitue une réserve énergétique importante pour l’organisme. La graisse blanche, de 20 à 25 % du poids corporel de la femme, est une réserve d’énergie réglée par le pancréas, et protège du froid comme un isolant. La graisse brune quant à elle protège du froid en produisant de la chaleur, et disparaît progressivement avec l’âge. La densité de la graisse oscille entre 0,85 et 0,95 Une coupe anatomique de femme - © Koen Hauser
  • Viscères : les organe se situant dans une cavité, comme la boîte crânienne, la cage thoracique ou la cavité abdominale. Le cerveau, les poumons et les intestins sont dans cette catégorie, ainsi que les organes comme le foie, l’estomac, la rate, les reins...
  • Sang : le liquide qui circule continuellement dans les vaisseaux sanguins et le cœur. Il est composé d’un fluide aqueux (le plasma), et de milliards de cellules, principalement les globules rouges
  • Peau et téguments : la peau est l’organe le plus étendu et le plus lourd du corps par sa surface et sa masse, environ 2 m² pour 3 kg chez la femme. Il peut comprendre des téguments composés principalement de kératine, comme les poils, les cheveux et les ongles
  • Humeurs : ceci correspond aux liquides et sécrétions diverses du corps


Répartition de ces éléments pour une femme de corpulence normale :

Répartition de la masse corporelle des femmes


Les facteurs influençant la masse corporelle

L’eau par rapport à la graisse

Le corps humain est essentiellement composé d’eau, mais sa quantité varie selon la masse corporelle. La répartition selon la corpulence d’une femme est :

  • Maigre : 60 %
  • Poids moyen : 50 %
  • Obèse : 40 %

La graisse étant plus lourde que l’eau, c’est donc ce premier facteur qui est directement impliqué dans la prise de poids.


Les muscles par rapport à la graisse

Pour un même poids, le muscle occupe beaucoup moins de place que la graisse.

Plus les muscles sont apparents et développés, moins le pourcentage de graisse dans le corps est important :

Représentation du pourcentage de graisse dans le corps de la femme
Pour être plus plus concret, voici des exemples en photo :

Représentation en photos du pourcentage de graisse dans le corps de la femme

Les muscles sont plus « lourds » que la graisse. Lorsque qu’une femme fait du sport et se muscle, sa proportion de graisse diminue inversement. Au début, seule la masse musculaire augmente, puis les graisses sont « consommées » par l’effort. C’est pour cette raison que faire du sport peut sembler ne donner aucun résultat sur le poids au début !

Même poids mais un corps différent

Un moyen simple de connaître votre pourcentage de graisse, ou « masse grasse », est d’utiliser un impédancemètre. Certaines balances électroniques incorporent maintenant ce dispositif. Pour la mesure, il envoie un courant électrique de très faible intensité dans le corps : la graisse étant très mauvaise conductrice, la résistance est calculée par rapport au poids, sexe, taille (hauteur) et âge, et convertie en mesure en pourcentage.
Attention toutefois, les résultats varient beaucoup : il vaut mieux faire le test toujours dans les mêmes conditions, par exemple au lever à jeun. Boire un simple verre d’eau modifiera le résultat...

Un fait amusant : les femmes ont plus de graisse et moins de muscles que les hommes (qui n’ont que 15% de graisse et 35% de muscle en moyenne) : elles flottent donc beaucoup mieux dans l’eau ! En effet, la densité du corps d’une femme est de l’ordre de 0,87 et celle du corps d’un homme de 0,98.


La taille par rapport à la morphologie

La taille d’une femme (sa hauteur, pas son tour de taille !) influence bien entendu sa masse corporelle. L’écart de poids du squelette entre une ossature forte et une plus gracile peut atteindre deux kilos !

Ne vous fiez surtout pas aux femmes qui justifient leur poids par « oui, mais j’ai des gros os », la plupart du temps elle n’en savent rien... mais il est vrai que la densité des os varie entre 1,105 et 1,8, ce qui peut expliquer une petite différence entre deux femmes de même taille --- 2kg sur 60 cela ne fait que 3% d’écart après tout !

Mais le squelette n’est pas le seul facteur. Observez l’exemple ci-dessous.

Croirez-vous que toutes ces femmes pèsent 68kg ?

La taille influence-t-elle le poids ?
Selon les types de formes, ces femmes ont de droite à gauche des morphologies en : rond, rectangle, triangle inversé, triangle, sablier.

Prenons un cas précis : les deux femmes qui font une taille 40 ont 8 cm de différence. Observez bien la répartition de la graisse et des muscles : la plus petite a beaucoup plus de graisse abdominale alors que la plus grande est moins large d’épaules, mais plus large des hanches et des cuisses. La plus grande a aussi un squelette plus étendu, donc plus lourd.

Les trois premières femmes ont du ventre, alors que les deux dernières semblent avoir un ventre plutôt plat : les viscères sont plus importantes pour les premières, elles contiennent donc plus d’eau et de graisses.


L’indice de masse corporelle ou IMC

Pour les adultes, l’indice de masse corporelle est égal à la masse (exprimée en kilogrammes) divisée par le carré de la taille de la personne (en mètres) :
L'IMC ou Indice de Masse Corporelle
L’IMC n’est qu’une estimation de la corpulence d’une personne, il ne doit pas être utilisé seul. Une estimation du pourcentage de masse grasse est d’ailleurs souvent plus représentative notamment pour les sportifs. (plus d’informations : Wikipedia)

L’IMC est insuffisant pour caractériser la silhouette, nous avons pu le voir dans les exemples cités ci-dessus.

l’IMC augmente d’environ 1 kg/m² par décennie jusqu’à l’âge de 50 ans. Cela s’explique par une baisse progressive du métabolisme, lié à une diminution de la masse musculaire avec l’âge.


Le mot final d’AbsurdePhoton

Cet article était un peu technique, mais rien ne vaut une petite (re)mise au point...

La masse corporelle (ou poids) varie selon la morphologie (pour laquelle vous ne pouvez rien), le squelette (pour lequel vous ne pouvez rien non plus), mais surtout selon le pourcentage de graisse et de muscles dans le corps.

Moralité : faites du sport, c’est le meilleur moyen pour maigrir et raffermir votre silhouette !


Imprimez ou téléchargez cet article : 
Version imprimable de l'article  Version PDF de l'article

Thèmes  :  Beauté Corps Femme Formes Graisse IMC Morphologie Muscle Poids
© 2016-2017 AbsurdePhoton