Galerie peinture virtuelle : Elle guette


Galerie peinture virtuelle : Elle guette Galerie peinture virtuelle : Elle guette Résumé - Une photo un peu inquiétante peut le devenir encore plus, ou être plus colorée, en passant à la moulinette de la peinture virtuelle. Thèmes  :  Artistique Artistique Femme Femme Galerie Galerie Infographie Infographie Macabre Macabre Maquillage Maquillage Peinture Peinture Photo Photo Photomontage Photomontage Portrait Portrait Virtuel Virtuel
Imprimez - Téléchargez - Partagez cet article
Version imprimable de l'article Version PDF de l'article RSS Twitter Facebook Google+ Pinterest Tumblr e-mail


Poser pour AbsurdePhoton pour des photos Macabres


Ce regard sombre et ce maquillage clownesque rendent cette photo plutôt inquiétante.

Avec la peinture virtuelle, le style peut changer, mais l’ambiance reste identique.

Elle est même amplifiée dans certaines versions (« Camille »), en plus colorée dans la version « acrylique ».

Une mention spéciale pour la version « Novel » qui semble creuser le maquillage dans la peau, et étonnamment adoucit en même temps le regard.

La modèle portait des lentilles pour l’occasion, lui donnant cette couleur d’yeux étrange.

Elle guette (photo originale) ©AbsurdePhoton
Elle guette (photo originale) ©AbsurdePhoton -


Elle guette (acrylique) ©AbsurdePhoton
Elle guette (acrylique) ©AbsurdePhoton -


Elle guette (Novel) ©AbsurdePhoton
Elle guette (Novel) ©AbsurdePhoton -


Elle guette (Camille) ©AbsurdePhoton
Elle guette (Camille) ©AbsurdePhoton -


Elle guette (Aqua) ©AbsurdePhoton
Elle guette (Aqua) ©AbsurdePhoton -


Elle guette (Azo) ©AbsurdePhoton
Elle guette (Azo) ©AbsurdePhoton -


Elle guette (Benson) ©AbsurdePhoton
Elle guette (Benson) ©AbsurdePhoton -


Elle guette (Cézanne) ©AbsurdePhoton
Elle guette (Cézanne) ©AbsurdePhoton -


Elle guette (Golden age) ©AbsurdePhoton
Elle guette (Golden age) ©AbsurdePhoton -


Elle guette (Illustrator) ©AbsurdePhoton
Elle guette (Illustrator) ©AbsurdePhoton -


Disposant un nuage dans le ciel, une orange dans une assiette, les peintres éclairent ce qu’il reste de jour dans le soir, inventent la juste distance qui permet à l’espace de s’ouvrir, et à l’amour de danser.

Christian Bobin
Le Huitième Jour de la semaine

Ajoutez votre commentaire ici

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?





Imprimez - Téléchargez - Partagez cet article
Version imprimable de l'article Version PDF de l'article RSS Twitter Facebook Google+ Pinterest Tumblr e-mail

Thèmes  :  Artistique Artistique Femme Femme Galerie Galerie Infographie Infographie Macabre Macabre Maquillage Maquillage Peinture Peinture Photo Photo Photomontage Photomontage Portrait Portrait Virtuel Virtuel

Poser pour AbsurdePhoton pour des photos Macabres

© 2016-2018 AbsurdePhoton  Info